Histoire de l’Hôtel La Baronnie

Histoire des lieux

De 1400 à 1775

C’est en 1400 que la souveraineté des Seigneurs de l’île a dû se plier aux règles de la Cour de France. Le chef-lieu de La Baronnie de Ré était alors Saint-Martin. Construite entre 1712 et 1721 pour Jean Masseau de Beauséjour, seigneur de La Baronnie de l’île de Ré, sur les fondations d’un ancien château du XIIIème siècle, La Baronnie fut la propriété de personnages illustres : la marquise Françoise de Guérin de Tencin en 1743, son neveu le Comte d’Argental, le marquis de Puisignieux, capitaine de dragons en 1775…


De 1785 jusqu’au début du 20e siècle

Le 22 avril 1785, La Baronnie fut acquise par le roi Louis XVI pour Marie-Antoinette, puis saisie par l’Etat en 1790 comme Bien National et vendue publiquement à La Rochelle. Pierre Polycarpe Fournier des Ormeaux, ancien maire de Saint-Martin, se porta acquéreur et le domaine restera par le jeu des alliances dans la famille Baudin jusqu’en 1845. La Baronnie était alors en bon état, des réparations majeures venaient d’y être faites quand s’installèrent les religieuses de la communauté Sainte-Marie de la Providence, en 1849. La création de leur pensionnat de jeunes filles s’avéra un échec. En 1858, La Baronnie passa aux mains d’un greffier de justice, Julien Moreau. Au début du 20e, elle devint la propriété de Monsieur Calas, capitaine au long cours.


Depuis 1996

Les propriétaires actuels ont acheté La Baronnie en 1996 pour y ouvrir la première « maison d’hôtes » de l’île de Ré. Malgré son très mauvais état, ils eurent le coup de foudre et entreprirent avec enthousiasme sa rénovation qui dura plus de 10 ans. En 2010, la maison d’hôtes devenait hôtel. En 2012, La Baronnie Hôtel & Spa obtenait le classement 3 étoiles, puis en 2015, le classement 4 étoiles.